RETOUR A LA TABLE DES MATIÈRES



Provedroux, 18/06/2006: église.




Trois années de vie religieuse


Le premier du mois de mai de l'année 1999, je fus admis comme postulant dans l'Ordre des frères déchaux de la Bienheureuse Vierge Marie du Mont Carmel.



Clervaux (LU), 03/07/2006: église, vitrail (Notre-Dame).




Sans doute, dans mon enthousiasme de nouveau converti, et doté d'un tempérament radical, absolu et idéaliste, avais-je fait alors un pas trop rapide et trop peu réfléchi, qui me conduisit d'une vie chrétienne intense et engagée à l'état consacré dans la vie religieuse. Certainement aussi que, à côté des motivations positives qui m'animaient, telles le désir de servir le Christ par une vie totalement offerte et adonnée à la prière, à la vie communautaire et à l'apostolat, il y eut aussi des motivations négatives et inconscientes: la peur du mariage, un aspect de castration psychologique, une certaine forme de refuge et de fuite du réel... Il n'en reste pourtant pas moins vrai que cette expérience, que je ne regretterai d'ailleurs jamais, fut pour moi particulièrement enrichissante et très structurante, et qu'elle m'a permis de grandir dans la foi et d'effectuer une avancée importante sur le plan psychologique.



Bourscheid (LU), 14/07/2006: château-fort.



Les paragraphes qui suivent montreront combien cet épisode de mon existence fut un véritable chemin de vie. L'automne de la même année, mon entrée au noviciat s'accompagnait d'une expérience nouvelle, celle de l'expatriation, puisque j'accomplissais ce temps de probation en France. Ce furent des mois éprouvants, mais dont je garde un excellent souvenir. En outre, cette période coïncidait avec l'année sainte du grand jubilé millénaire de l'an 2000: une année de grâces et de bienfaits, à laquelle furent associées bon nombre de belles célébrations liturgiques.


Odrimont, 29/05/2005: prairie couverte de boutons d'or.




Le 16 décembre 2000, je prononçai mes premiers voeux temporaires, et j'en éprouvai beaucoup de joie, accompagnée d'un profond sentiment de libération intérieure.



Ostende, 15/01/2006: goéland argenté, Mer du Nord.



De retour dans ma communauté d'origine, j'étais débordant de projets et d'enthousiasme. Toutefois, cette vitalité fut très rapidement entamée, puis détruite, par une situation de harcèlement moral que je subissais de la part d'un supérieur, sans doute bien intentionné et inconscient de ce qu'il faisait, mais qui, comme beaucoup de religieux, ne s'étant pas donné la peine, avant de s'engager, d'effectuer un travail psychologique sur lui-même, était malheureusement dépourvu du minimum de lucidité et d'équilibre nécessaires à l'exercice de ses fonctions. Quoi qu'il en soit, je crois pouvoir dire à présent que cette situation me fut providentielle, dans la mesure où elle constitua l'élément catalyseur d'une remise en question de mon choix de vie qui, sans cela, ne se serait sans doute opérée que bien plus tard, voire jamais, ce qui eût certainement été beaucoup plus douloureux et problématique. Toujours est-il que, quatre mois à peine après mes premiers voeux, je tombai en dépression nerveuse, pour n'en sortir que trois années plus tard. Dans sa perspicacité, le provincial autorisa heureusement mon éloignement temporaire de ma communauté, si bien que je vécus plus d'un an auprès d'une communauté de soeurs carmélites. Très vite, je remis ma vocation en question et entamai une psychothérapie (voir troisième chapitre) et une relation d'aide chrétienne (voir quatrième chapitre). Malgré cela, il me fallut plus d'une année entière d'angoisses et de tergiversations avant de prendre la douloureuse et difficile, mais combien nécessaire, décision de quitter la vie religieuse. Ayant dû m'exécuter dans la précipitation, je n'eus malencontreusement pas le temps de me trouver un logement dans un environnement favorable, si bien que, en date du 18 juin 2002, j'atterris à Liège, lieu de toutes mes déchéances, où je résidai deux années durant. Ce fut la période sans doute la plus triste, la plus désolée et la plus sordide de mon existence. Nous y reviendrons au chapitre suivant, mais, pour l'heure, évoquons les différents aspects de mon passage dans la vie religieuse, qui ont grandement contribué à mon épanouissement.



Langsur (DE), 02/07/2006: mauve sylvestre.



PAGE SUIVANTE