RETOUR A LA TABLE DES MATIÈRES



Clervaux (LU), 03/07/2006: chapelle Notre-Dame de Lorette.




Quelques traits de la spiritualité carmélitaine


Comme son nom l'indique, l'Ordre du Carmel trouve ses origines sur le Mont Carmel, situé en Terre Sainte, là même où, près de mille ans avant notre ère, le prophète Elie, animé d'un zèle ardent pour le Seigneur son Dieu, défia les prophètes de Baal, l'idole païenne, et fit comprendre à tout le peuple que Yahvé est le seul vrai Dieu.


Stavelot, 14/01/2007: torrent.




Au Moyen-Age, des ermites, inspirés par la mémoire d'Élie, décidèrent de vivre dans les grottes naturelles de cette montagne. Ils étaient en outre animés d'une très grande dévotion à la Vierge Marie. Au treizième siècle, le patriarche Albert de Jérusalem leur donna une règle de vie, encore méditée de nos jours dans les communautés de l'Ordre. Très vite, ils durent cependant quitter les lieux, suite aux conquêtes de l'Islam, et essaimèrent en Europe, pour se constituer en ordre mendiant, à l'instar des franciscains et des dominicains, vivant alors dans les villes et rassemblés en communautés. Thérèse d'Avila et Jean de la Croix, deux grands mystiques espagnols du seizième siècle, dont je ne puis que recommander vivement au lecteur la méditation de leurs oeuvres monumentales, réformèrent l'Ordre en profondeur, en lui conférant ses principales caractéristiques actuelles.



Goronne, 09/04/2007: chapelle de Pélhémont.




Ayant une dévotion toute particulière envers la Très Sainte Vierge Marie, Mère de Dieu, le frère carme consacre une bonne part de son temps à la prière. A côté de la liturgie des heures, de la célébration eucharistique et de la lectio divina, il demeure, une heure entière le matin et une heure entière le soir, en oraison silencieuse.



Neuville (Vielsalm), 15/10/2006: coucher de soleil.



Nous y reviendrons dans un prochain paragraphe. Disons déjà d'emblée que ce temps participe d'une spiritualité fortement axée sur l'union à Dieu, et que l'engagement apostolique du carme s'enracine et puise sa force dans ce temps de contemplation. Car, le frère carme, contrairement à ses soeurs carmélites qui sont des moniales cloîtrées, exerce une activité apostolique importante, essentiellement orientée vers la spiritualité: accompagnement spirituel, animation de retraites et de groupes de prière, initiation à la vie de prière... Ainsi se dégage ce qui constitue à mon avis la principale caractéristique de l'Ordre des carmes déchaux, ce qui lui confère sa spécificité: une articulation très forte entre la contemplation et l'apostolat, faisant d'eux comme deux facettes de la même réalité qu'est l'imitation de Jésus-Christ.


Cierreux, 05/06/2006: étang de Ronce.




Prier et agir en apôtre envoyé en mission par Jésus, voilà donc bien les deux ingrédients de la sequela Christi caractérisant toutes les formes de la vie religieuse consacrée. Mais ne retrouvait-on pas déjà ces deux éléments chez le prophète Elie, dont se revendiquent toujours les carmes d'aujourd'hui? Le prophète n'était-il pas tout à la fois l'intercesseur qui rencontrait Dieu sur la montagne de l'Horeb et l'annonciateur zélé de ce seul vrai Dieu?




Salmchâteau, 02/09/2006: bruyères.




PAGE SUIVANTE