RETOUR A LA TABLE DES MATIÈRES



Provedroux, 05/06/2006: genêts.




La Liturgie des Heures


La liturgie des heures ou 'office divin' constitue certainement un des aspects les plus apparents et les plus populairement connus de la vie religieuse. Qui ne s'est jamais représenté, du moins en imagination, ces journées ponctuées régulièrement du tintement de la cloche appelant les frères ou les soeurs au choeur où, tous en habit et dans une paisible harmonie, ceux-ci psalmodient sur des tons séculaires, leur bréviaire à la main.



Diekirch (LU), 16/07/2006: église Saint-Laurent.




Du matin au soir, religieux et religieuses prient ces poèmes bibliques que sont les psaumes. Il y en a cent-cinquante. Les moines les prient tous au moins une fois sur la semaine, tandis que l'office religieux allégé des ordres apostoliques les répartit sur un cycle de quatre semaines. Pourquoi donc une telle importance est-elle accordée aux psaumes? Pourquoi ceux-ci sont-ils chantés en choeur plutôt que récités individuellement? Une des principales explications me semble résider dans le fait que ces cent-cinquante poèmes sont un parfait condensé de toutes les expériences humaines, de tous les sentiments, émotions et états d'esprit qui peuvent, à un moment ou l'autre de notre existence, traverser chacun d'entre nous.



Bèche, 15/10/2006: chêne.



Que vous soyez dans la joie, que vous soyez animés par des sentiments haineux, que vous soyez tourmentés par la souffrance, par la tristesse ou le désespoir, que vous vous sentiez rejetés, que vous soyez accablés, que vous ayez envie de rendre grâce à Dieu pour ses bienfaits ou, au contraire, de vous révolter contre lui, vous trouverez toujours au moins un psaume qui conviendra à votre état.



Farnières, 04/03/2006: chapelle.



Ainsi, il devient possible de transformer en prière tous nos états ou sentiments, quels qu'ils soient, et de se présenter devant Dieu, tels que nous sommes, en toute simplicité et en toute vérité. Toutes les parties de notre être sont ainsi peu à peu comme visitées par Dieu, qui les transfigure pour notre sanctification. Mais la liturgie des heures est aussi qualifiée de prière de l'Église par excellence. C'est pourquoi les psaumes sont priés en communauté, en église. Tous les chrétiens sont d'ailleurs invités à participer aux offices de Laudes, Vêpres et Complies qui, originellement, se tenaient aussi dans les églises paroissiales et le sont encore, là où celles-ci ne sont pas trop désertées. Or, le contenu de l'office est préétabli identiquement pour tous, de telle sorte que vous, qui êtes dans la joie, chanterez un psaume de tristesse, alors que, inversement, le lendemain, votre voisin, qui se voit accablé de malheurs, sera, quant à lui, amené à prier un psaume où il n'est question que de bonheur et de jubilation...



Honvelez, 09/09/2006: bois de sapins.



Ainsi, nous ne prions plus seulement pour nous-mêmes, mais pour l'Église et l'humanité tout entières. Formant un seul corps, le corps mystique du Christ, dont tous les membres sont solidaires et inter-dépendants les uns des autres, c'est, de la sorte, toute l'Église, toute l'humanité, qui se met en marche et progresse, grâce à Dieu, vers son accomplissement, vers la plénitude, et vers sa glorification en Christ.



Bourscheid (LU), 14/07/2006: ombellifère.




PAGE SUIVANTE