RETOUR A LA TABLE DES MATIÈRES



Goebelsmuhle (LU), 14/07/2006: nacré.




Le Livre de Tobie


La Maison Saint-Raphaël porte son nom en référence à l'ange Raphaël, dont il est question dans le Livre de Tobie. C'est en effet de ce dernier récit que s'inspire, pour une grande part, la relation d'aide chrétienne, telle qu'elle est proposée par la Maison Saint-Raphaël. Il existe en effet un parallélisme impressionnant entre les étapes que comporte le chemin de guérison intérieure et les épisodes du Livre de Tobie, dans lequel on retrouve, de façon étonnante, tous les éléments, tous les ingrédients, de la relation d'aide chrétienne.



Rogery, 18/08/2006: myrtilles.



Le Livre de Tobie, qui fait partie de l'Ancien Testament, est une véritable petite perle, dont j'encourage vivement la lecture et la méditation, qui sont d'autant plus aisées qu'il s'agit d'un très bref récit. Nous avons affaire à une histoire hautement symbolique, imprégnée d'une grande sagesse, dotée d'une richesse inouïe, et pourvue d'un enseignement précieux. Sa rédaction remonte probablement à la fin du IVième siècle avant notre ère, juste après la conquête de la terre d’Israël par les Grecs, sous le règne d’Alexandre le Grand, qui reprit ces territoires aux Perses. L'histoire, quant à elle, fait mémoire de la période assyrienne, peu avant la destruction de la ville de Ninive par les Babyloniens, en 612 avant Jésus-Christ, qui précède elle-même la grande tragédie que constitua la destruction du Temple de Jérusalem en 587 avant notre ère, ainsi que la déportation et l'exil du peuple hébreu à Babylone. Le Livre de Tobie est un livre que l’on qualifie de deutérocanonique, dans la mesure où la traduction que nous possédons aujourd’hui ne provient pas du texte hébreu de la Bible, mais bien de la traduction grecque des Septante, qui a été réalisée à partir du troisième siècle avant Jésus-Christ, à destination des juifs de la Dispersion. Les livres deutérocanoniques font partie du canon biblique de l'Église catholique romaine et se trouvent donc dans nos bibles; par contre, on ne les retrouve pas dans les éditions protestantes des Saintes Écritures. Par ailleurs, il faut savoir qu'il existe de très nombreuses variantes entre les différentes traductions, au point que même la numérotation des chapitres et des versets n’est pas identique d’une version à l’autre. Plus particulièrement, les traductions issues du texte de la Vulgate, cette célèbre transcription latine de la Bible, effectuée par Saint Jérôme aux IVième et Vième siècles, sont fort différentes de celles issues de la traduction des Septante.



Sart (Lierneux), 01/04/2007: ficaire.



Sous un angle étymologique, signalons d'emblée que, dans la langue hébraïque, 'Tobie' signifie 'Dieu est bon' et 'Raphaël' veut dire 'Dieu guérit'. C'est en soi déjà tout un programme, qui reflète bien le contenu du récit. Dieu nous y est en effet présenté comme infiniment miséricordieux, au point que certains exégètes n'ont pas hésité à effectuer un parallélisme avec la parabole du Père miséricordieux, du fils aîné et du fils prodigue (Évangile selon Saint Luc XV, 11-32), notamment pour ce qui est de la scène du retour du fils vers son père, qui se serait inspirée du chapitre onzième du Livre de Tobie. Quant à la finale du récit, celle-ci revêt très manifestement un caractère messianique, ouvrant sur une dimension universelle du salut, qui est également promis à toutes les générations futures.


Cierreux, 04/05/2007: coucher de soleil.




Chacun des paragraphes suivants aura trait à un chapitre du Livre de Tobie et, après l'avoir résumé succinctement, s'efforcera d'établir les concordances et les similitudes avec les divers aspects de la relation d'aide chrétienne.




Coo, 15/04/2007: hêtre.



PAGE SUIVANTE