RETOUR A LA TABLE DES MATIÈRES



Bovigny, 04/03/2007: migration des grues cendrées.




L'exil et l'exode


Tobit, le père de Tobie, et Anna, son épouse, sont déportés à Ninive. Tobit est orphelin de son père. C'est un homme droit, juste, généreux et religieux. Par fidélité à Dieu, en cachette, il ensevelit les corps abandonnés de ses frères de race, ces fils d’Israël qui sont massacrés par les Assyriens. Un jour, il finit par être découvert par l’occupant et se voit donc contraint de prendre la fuite avec sa famille, car il est recherché pour être mis à mort. Dans cette fuite, Tobit perd tous ses biens. Après la mort du roi, il peut cependant retourner à Ninive.



Regné (Plateau des Tailles), 27/12/2006: givre et brouillard.





Comme Tobit, la personne qui s'apprête à faire appel à la relation d'aide chrétienne se sent généralement comme orpheline: perdant toute forme de contrôle, elle se voit dépossédée d'elle-même, dépouillée de ses anciennes certitudes et dépourvue de ses prétendues sécurités. Elle est, en quelque sorte, déportée, exilée, en fuite, en danger de mort. Elle n’a plus de repères et ne sait plus où elle en est dans sa vie. Cette fugitive se trouve dans un état de détresse, d’angoisse et de dépression, état souvent exacerbé par la prise de conscience, nécessaire mais douloureuse, de ses manques et de ses égarements.



Provedroux, 27/12/2006: givre sur branches.



Comme indiqué dans le chapitre précédent, cette dépression constitue la première étape sur le chemin devant être parcouru pour aboutir à la guérison, dans la mesure où, quittant ses mécanismes défensifs auxquels sont associées de multiples névroses, la personne qui tombe en dépression consent à voir s'effondrer des constructions fondées sur des bases faussées et fragiles, et, par là même, se dispose déjà à reconstruire, à terme, un édifice aux fondations solides et affermies, à se mettre en marche, à commencer ce long exode menant à la vraie liberté.



Bourscheid (LU), 14/07/2006: château-fort.



Les meilleures dispositions de coeur et d'esprit nécessaires pour entamer une telle démarche de guérison intérieure sont assurément celles de Tobit: le désir de rester résolument fidèle au Seigneur, ainsi que la droiture et la volonté constante de faire la vérité sur soi-même, ce qui requiert beaucoup de courage, car c’est une exigence assez forte que de devoir poser sur soi-même un regard lucide, pour faire cette vérité et se remettre en question.



Rencheux, 29/01/2005: stalactites de glace.




PAGE SUIVANTE