RETOUR A LA TABLE DES MATIÈRES



Montleban, 17/06/2007: euphorbe.




Les réactions des proches et de l'entourage


Le séjour de Tobie chez Ragouël se prolongeant, son retour à domicile se fait attendre. Tobit et Anna commencent donc à s’inquiéter de la durée de son absence. Alors que Tobit croit à un simple contretemps, Anna se désespère et imagine déjà son fils mort. Devinant les tourments de ses père et mère, et les quatorze jours de la noce chez Ragouël s'étant écoulés, Tobie insiste auprès de ce dernier pour qu’il puisse rentrer dans sa famille. Ragouël accepte et Tobie s’en revient donc chez ses parents, heureux et accompagné de Sara.



Wasserbillig (LU), 02/07/2006: Moselle, péniche.





Durant très longtemps, nos parents et nos proches peuvent encore douter de la réalité de notre guérison. D'une personne à l'autre, les réactions et les attitudes peuvent aussi quelquefois différer: ainsi en est-il de Tobit et Anna. Suivant la relation que nous avons eue et que nous avons encore avec nos proches, ceux-ci mettront plus ou moins de temps pour accéder à la reconnaissance de cette guérison, certains pouvant tantôt même ne jamais y parvenir, faute d'avoir été eux-mêmes aptes à effectuer un parcours thérapeutique... Mais, dans un certain nombre de situations, notre réconciliation avec eux leur permettra d’intégrer progressivement notre évolution et de s'en réjouir.



Luxembourg, 09/07/2006: pont Adolphe.



Bien sûr, cela se produira le plus souvent par étapes successives, comportant parfois des phases de régression; mais il se peut aussi que des progrès rapides apparaissent, à l’occasion d’une simple rencontre, qui peut être décisive et suffire à restaurer pleinement la relation.



Merkholtz (LU), 17/07/2006: église, détail du maître-autel, la Sainte Famille.



PAGE SUIVANTE