RETOUR A LA TABLE DES MATIÈRES



Gouvy, 21/04/2007: feuilles de hêtre.




Le mystère chrétien: une expérience de résurrection


Tobit vit heureux. S’apprêtant néanmoins à mourir, il appelle son fils et l’invite à quitter Ninive, pour aller s'établir chez son beau-père Ragouël. Il annonce ensuite à Tobie les malheurs à venir: la destruction de Ninive, la ville impie, et la déportation à Babylone. A ceux-ci succédera cependant la réalisation de la Promesse: la restauration d’Israël. Après avoir enterré ses parents, Tobie s’en va donc chez Ragouël, avec femme et enfants, et il bénit Dieu.



Vielsalm, 12/06/2006: lac, cygne.





Notre renaissance personnelle est annonciatrice de la restauration définitive de notre monde. Celui-ci, en sus de nos épreuves individuelles, qui subsistent, en dépit de notre guérison, mais que nous pouvons à présent traverser en restant debout, doit, certes encore, passer par beaucoup de souffrances, que nous connaissons aujourd’hui: la guerre, la famine, la haine, la violence, les injustices, les catastrophes naturelles, le réchauffement climatique...



Houvegné, 10/09/2006: champignon.



Toutefois, malgré tout cela, nous devons avancer, confiants que Dieu veille sur ce monde tourmenté par les douleurs d'un enfantement laborieux, qu’Il est le plus fort, qu'Il vaincra le mal et qu'Il triomphera définitivement de la mort.



Regné, 21/09/2006: calvaire.



Notre chemin de guérison individuel, en nous conduisant vers le bonheur présent et vers celui promis dans cet au-delà qui se construit déjà ici-bas, constitue aussi une expérience profonde de la Résurrection et de notre résurrection. L'on se situe donc ici absolument au coeur du mystère chrétien: tout s'ordonne autour de la résurrection du Christ, qui nous entraîne avec lui et nous emporte vers la vie.



Cierreux, 04/05/2007: coucher de soleil.



Orientons-nous donc, de tout notre être, vers le grand jour de sa venue, que nous attendons et que nous pouvons hâter par notre désir et notre conversion, où Il nous enveloppera de sa Gloire éternelle! Alors, des cicatrices de nos blessures transfigurées, jailliront des rayons de lumière resplendissante!




Salmchâteau, 29/12/2006: rosée glacée sur branches.



PAGE SUIVANTE