RETOUR A LA TABLE DES MATIÈRES



Bourscheid (LU), 14/07/2006: château-fort.




Le monde nouveau



Puis je vis un ciel nouveau et une terre nouvelle.

Je vis la cité sainte, la Jérusalem nouvelle,

qui descendait du ciel, d'auprès de Dieu.

Elle resplendit, telle une pierre précieuse, comme un cristal très pur,

et son rempart repose sur les douze apôtres de l'Agneau.

J'entendis alors une voix qui me dit:

« Voici la demeure de Dieu avec les hommes.

Il essuiera toutes larmes de leurs yeux;

il n'y aura plus de mort, ni de pleurs, ni de cris, ni de peine,

car l'ancien monde s'en est allé.

Je suis l'Alpha et l'Oméga:

celui qui a soif, je lui donnerai gratuitement de la source de la vie ».

L'ange me montra alors le fleuve de vie aux eaux limpides,

qui jaillit du trône de Dieu et de l'Agneau.

De part et d'autre, il y a des arbres de vie,

qui fructifient douze fois l'an et dont les feuilles sont des remèdes.

Les serviteurs de Dieu le verront face à face.

Il n'y aura plus de nuit

et ils n'auront plus besoin d'une lampe,

ni même de la lumière du soleil,

car le Seigneur Dieu les illuminera de sa propre Gloire.

Et Jésus leur dit:

« Voici que mon retour est proche ».


Apocalypse XXI, 1...XXII, 7




Stavelot, 14/01/2007: cascade.




Voici donc l'objet ultime de notre espérance chrétienne. Voici donc ce à quoi nous sommes destinés, ce pour quoi Dieu nous a créés. Voici donc ce monde nouveau, dont l'avènement est aussi certain qu'imminent. A l'instar du spectre formé par la succession des couleurs des pierres précieuses ornant les douze assises de la Cité de Dieu, l'arc-en-ciel de la première alliance relie, tel un pont jeté vers l'autre rive de l'Histoire, le jardin de l'Eden à la nouvelle Jérusalem, parvenue à la plénitude de son achèvement, à son parfait accomplissement et à sa gloire intégrale. L'Alliance devient absolue et totale. La Promesse se voit complètement réalisée. C'est l'avènement du Royaume de Dieu, du règne de l'Amour, de la béatitude éternelle...



Salmchâteau, 17/11/2006: coucher de soleil.



Ce Royaume des Cieux est déjà présent; pas encore là, il est cependant aussi toujours déjà là, chaque jour plus proche à l'horizon. Il constitue la Bonne Nouvelle par excellence. Il nous appartient donc de le construire, dès maintenant, avec notre Seigneur. Nous devons l'annoncer au plus grand nombre, afin que tous puissent, librement, y demeurer. Nous pouvons hâter son triomphe final, par notre désir, par notre prière, et par notre conversion. Oui, les cieux s'ouvriront et accueilleront la foule innombrable des élus, des hommes et des femmes de tous les temps et de toutes les contrées, sauvés par Jésus-Christ, ressuscitant avec lui, et louant sans cesse la Très Sainte Trinité, lorsque notre Maranatha liturgique s'associera, dans une même voix, à la dernière parole, qui accomplit la Parole, devenue 'Verbe fait chair revenant dans la Gloire', proclamant à l'unisson, avec l'auteur du livre de l'Apocalypse (XXII, 20):




Clervaux (LU), 03/07/2006: abbaye (clocher).




Amen,

viens,

Seigneur

Jésus!

***




Langlire, 05/06/2006: reflets du soleil sur l'Eau de Ronce.



PAGE SUIVANTE